ISBN 9782322131990 128 pages FORMAT 17x22 cm Prix Public TTC 33.90 €

En librairie

ChatGPT 4 - Une nouvelle ère de communication

Sauf si vous résidez sur un atoll isolé ou si vous êtes réfractaire aux avancées technologiques, il est fort probable que, vers la fin de 2022 ou au début de 2023, vous ayez été confronté au phénomène ChatGPT. Ce programme informatique avancé a la faculté de dialoguer avec les êtres humains, de rédiger des documents variés tels que des analyses, des courriels, mais aussi de créer des compositions musicales et de traduire des textes dans plusieurs langues. Vous avez peut-être aussi croisé le concept d’IA générative (IA est l’acronyme pour intelligence artificielle), dont ChatGPT est un exemple. Ces technologies sont capables de créer des visuels (comme le font les outils DALL-E ou Midjourney pour les images), de la musique ou des vidéos, simplement à partir d’une description de ce que l’on souhaite obtenir. Avec l’apparition marquante de ChatGPT et d’autres IA génératives, l’intelligence artificielle, déjà présente dans les discussions publiques depuis quelques années, a regagné une certaine actualité. Rappelons qu’en 2014, des prévisions annonçaient que les voitures autonomes nous transformeraient en simples passagers et que les robots remplaceraient l’homme dans de nombreux emplois, projetant un taux de chômage pouvant atteindre 20% à 50% d’ici 2025.

L’intelligence artificielle est souvent abordée sous deux perspectives distinctes. D'une part, une vision presque féerique, où des machines sophistiquées et bienveillantes découvrent de nouveaux traitements médicaux, combattent la faim mondiale en optimisant les chaînes logistiques, nous déchargent de tâches fastidieuses et nous divertissent avec des contenus à la fois amusants et éducatifs. D'autre part, une perspective alarmante se dessine, où des systèmes d’IA manipulent l’humanité à grande échelle pour leurs propres objectifs, évoquant des scénarios où les robots prennent le dessus, réduisant les humains à des êtres asservis à l’instar de ce que l’on voit dans "Matrix", ou pire, à des victimes comme dans "Terminator". Luc Julia, le directeur scientifique chez Renault et l’un des créateurs du chatbot Siri, fait référence à cette dramatisation sous le terme "IA Hollywood".

Ces deux perceptions, utopique et dystopique, sont en grande partie des fantasmes. Certes, l’IA assiste les chercheurs, analyse des imageries médicales et automatise certaines opérations répétitives. Les drones autonomes sont une réalité, tout comme la création de clones vidéo et une surveillance accrue par les machines. Néanmoins, dans les deux cas, ces applications demeurent exceptionnelles. La plupart des articles qui suscitent l’émerveillement ou la peur à propos de l’IA se projettent dans un avenir potentiel plutôt que dans le présent.

Ironiquement, il y a une troisième catégorie d’IA, bien ancrée dans notre quotidien, à la fois dans nos sphères personnelles et professionnelles ainsi que dans les structures institutionnelles et gouvernementales, mais dont on parle peu. Cette catégorie comprend des outils comme le moteur de recherche Google, l’assistant vocal Siri, la reconnaissance faciale des iPhones, les services de traduction automatique, la navigation GPS, et la dictée vocale des messages. Malgré le fait que ces applications soient profondément intégrées d’IA, elles sont souvent omises des débats publics. Comme le souligne Nick Bostrom, philosophe à Oxford, "dès que ça fonctionne, ce n’est plus considéré comme de l’IA". Si ces outils perdent leur aspect magique une fois qu’ils deviennent des éléments de notre routine quotidienne, c’est probablement parce que la magie est par nature exceptionnelle, mais aussi parce que ces technologies sont bien plus que de simples manifestations de l’IA. Leur intégration quotidienne dans la vie de la majorité de la population mondiale est rendue possible par des millions de serveurs, d’ordinateurs et de lignes de code, faisant partie d’un univers numérique plus vaste où l’IA n’est qu’un composant parmi tant d’autres.

Quelle sera la portée de ChatGPT dans ce monde numérique déjà dense ? Je suis d’avis qu’elle sera considérable, équivalant à une révolution technique d’une envergure similaire à celle de l’invention de l’écriture. Il est impossible de prédire avec exactitude les conséquences de cette technologie, mais en se basant sur les contributions de l’écriture à l’humanité, on peut envisager que l’aptitude des machines à écrire déclenchera une transformation tout aussi significative. Bien que les machines ne possèdent pas de conscience et soient moins intelligentes que les humains sous certains aspects, leur rapidité exceptionnelle et leur accès à une quantité phénoménale d’informations laissent présager que le déploiement à grande échelle de ces IA génératives pourrait remodeler le monde.

Cet ouvrage se présente comme une exploration approfondie de l'intelligence artificielle et du monde numérique, visant à en améliorer la compréhension à un niveau personnel et à offrir une perspective éclairée sur ses multiples facettes, qu'elles soient techniques, économiques ou stratégiques. Il s'agit également d'une analyse minutieuse et suffisamment documentée, aboutissant à une conclusion inévitable : ne cédons pas le contrôle de notre langage, que ChatGPT soit impliqué ou non. Il est temps de reprendre en main nos outils numériques, de les façonner à l'image de notre culture, de nos langues, de nos valeurs et de nos lois.

Ressources complémentaires

Consulter le sommaire détaillé du livre => en cliquant ici

Télécharger gratuitement le code source de programmation => en cliquant ici

Disponible dans les librairies en ligne

Fiche auteur chez Amazon France => par ici

Chez Amazon France => commander ici

Fiche auteur chez Books on Demand => par ici

Chez Books On Demand => commander ici

Fiche auteur chez Furet du Nord => par ici